Port du casque à Teahupoo

Port du casque à Teahupoo

Posted by      08/28/2019 15:05:14    0 Comments

On ne va pas s'en cacher, on n'est pas les seuls à l'avoir remarqué mais de nombreux surfeurs du WCT n'ont pas hésité à porter des casques lors de la journée d'hier.





Des Prévisions XL

Ce n'était pas le plus gros swell que l'on ait vu à Teahupoo mais il faut avouer qu'il fallait un certain engagement pour s'y jeter la tête la première. Les vagues devaient grossir tout au long de la journée pour atteindre un 8 à 12 pieds. Mais la taille c'est une chose, et l'orientation en est une autre. La direction de la houle très ouest donnait un visage parfois effrayant à la vague pour les plus gourmands. Les vagues fermaient sur un close out spécialement affreux avec un reef à sec. Cette direction de houle explique en partie le port du casque.

Des blessures qu'on garde en tête

Parmi les surfeurs qui ont porté un casque, il y avait Jérèmy Florès et Owen Wright. Deux surfeurs qui ont connu des blessures importantes à la tête, des traumatismes qu'on garde en tête. Ce n'est d'ailleurs, pas la première fois qu'on voit Jeremy avec un casque. Pour Owen Wright, le souvenir doit être encore plus douloureux puisqu'il a raté une saison entière à la suite de ses blessures. Porter le casque pour ces surfeurs doit leur apporter la confiance nécessaire pour surmonter les angoisses du passé. Et il faut dire que les deux surfeurs s'en sont bien tirés, notamment Owen Wright, auteur d'une série exceptionnelle contre Michel Bourez au Round 16.

Wright dira au micro de WSL : « "Avec mes blessures passées à la tête, et les prévisions de houle de plus en plus grosses ce matin. Il y avait la possibilité de vagues supérieur à huit pieds, porter un casque permettait d'éviter un voyage à l'hôpital pour se faire recoudre. »

Jouer la sécurité avant tout

Sébastien Zietz a porté également un casque durant sa série au round 32 contre Michel Bourez. Bonne idée pour le surfeur Hawaïen, puisqu'il sera victime d'une sacrée branlée. Un vrai cauchemar pour les spectateurs et les surfeurs, qu'ils voient Sebastien repartir avec la lèvre sur un reef à sec.

Mais le port du casque était-il nécessaire, cela est toujours discutable et pourquoi prendre le risque. Revisionnez la chute de Michel Bourez à 4 minutes 14 secondes, elle est affreuse, il tombe tête la première sur le reef à sec, une chance qu'il ne se blesse pas. Le port du casque aurait été une bonne idée dans ce genre de situation.





Kauli Vaast, local de Teahupoo, est un jeune surfeur incroyable, qui n'hésite pas à porter un casque dés que les conditions deviennent sérieuses, encore une fois une sage idée au vu des conditions.

Personnellement je trouve cela plutôt moche mais il faut avouer que la sécurité est primordiale. Si porter un casque vous enlève une appréhension ou vous donne plus de confiance, pourquoi hésiter ?

On se souvient tous de Tom Carrol à Pipeline et de son engagement incroyable...





PS : Tous les pros ont utilisés des casque Gath...

Laissez un message

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Commentaire :
Type Code