Parasiter en pleine série par un free surfeur, Charly quivront ne bronche pas.

Parasiter en pleine série par un free surfeur, Charly quivront ne bronche pas.

Posted by      03/10/2020 15:18:59     News    0 Comments





On ne parle pas beaucoup des compétitions sur Comptoir Du Surf, mais rien de tel qu'un « PUTACLIC » pour en parler.



Hier, au Sydney Surf Pro, le surfeur français Charly Quivront a été agressé (peut-être sexuellement) par un freesurfer durant sa série. Autant vous dire que vous allez être déçu par la vidéo si vous vous fiez au titre du site internet australien Stabmag.



La vidéo montre le surfeur charentais Charly Quivront, qui selon les speakers du webcast, était bien dans les limites de la compétition, gêné par un freesurfeur australien. Le surfeur qui avait du prendre la vague quelques mètres auparavant, et avait a priori décidé de ne pas s'arrêter. Étant dans la zone de compétition, le surfeur français avait tous les droits, car il interdit aux autres surfers d'y pratiquer leur sport par arrêté en règle générale.



Vraisemblablement irrité par cet arrêté, le freesurfer (qui n'a pas été officiellement identifié et l'on s'en fout) a poursuivi sa vague derrière Quivront et est allé jusqu'à le pousser par derrière. Le site a rajouté quelques éléments sexuels à la C**, histoire de vendre l'anecdote.



Nous vous laissons en juger.

Voir cette publication sur Instagram

Well Manly that was a quick in and out ! This will be my highlight from this first Challenger series @wsl @kookoftheday ????????

Une publication partagée par Charly Quivront ???? ???????? (@charlyquivront) le





Pour être juste, Charly a étonnamment bien surfé sur la vague au vu du potentiel de la vague. Mais le site en rajoute une couche en disant «  Le Français a dû s'entraîner à braquer des gens pendant des années pour se préparer à cet original incident ».




Charly a malheureusement perdu sa série, et je ne suis pas sûr que cette vague ait eu un impact sur le résultat final mais on peut applaudir le surfeur français pour sa patience et son talent, pas sûr que j'aurais eu la même réaction. Mais, quelle est la règle de WSL pour ce cas de figure, je ne suis pas sûr de pouvoir y répondre mais théoriquement le freesurfeur pourrait recevoir une amende pour ce comportement. Dans la rubrique commentaire, on a également apprécié ces quelques mots d'un internaute « The body board guy. What a legend. Kolohe sucks. » Le mec confond Charly Quivront avec Kolohe Andino, j'hésite entre le premier et second degré...

Histoire que vous ne perdiez pas votre temps, il faut retenir que trois français restent en course pour ce premier WQS Prime de l'année avec Maxime Huscenot, Jorgann Couzinet, et Charly Martin qui est sans aucun doute le plus grand pirate du circuit surf professionnel. Je pense que Charly est sur le circuit sans sponsor depuis un siècle alors que chaque année il finit dans le top 100, 50 voir 20....Go Charly....Ils sont au round 3

Côté fille, seule Johanne Defay et Maud Lescar restent en course pour cette première grosse compétition de surf.

La suite ce soir sur internet...Allez les bleus.

Laissez un message

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Commentaire :
Type Code